Note d'Or

Poésies et Histoires pour votre plaisir!

Apr-6-12

“Le Jardin” Jacmel

Posted by Nancy
Apr-6-12

une fleur très particulière de Jacmel

Posted by Nancy

è

Tags: ,
May-18-07

18 Mai a Jacmel

Posted by Nancy

Aujourd’hui, ramène la commémoration d’un événement important chez nous : la fête du drapeau. Mais au lieu de rester devant la télé à regarder les danses et autres manifestations patriotiques se déroulant devant le palais, quelques amis et moi avons décidé de nous rendre à Jacmel. C’est une ville charmante qui rappelle certains quartiers de Canne avec ses rues en escaliers. Les rues sont propres et les maisons coquettes j’ai ramené des photos pour vous donner une idée du style particulier des maisons, du paysage verdoyant et d’un échantillon de rue en escalier.

Cependant mon idée en vous écrivant n’est pas de parler de Jacmel mais d’un léger incident qui m’a portée à réfléchir sur le sens de notre fête nationale. Nous étions donc à la sortie de Léogane quand une patrouille de deux hommes de la Minustah, nous arrête et demande ses papiers à notre ami qui conduisait. L’un des deux fouille la voiture tandis que l’autre s’en va avec la carte d’identité.  Et nous de dire : “Il a été vérifier ses data base ou  au contraire noter les informations sur son data base “. Les deux hommes portaient des masques de protection que l’on voit parfois à certains ouvriers. Je suppose que c’était contre la poussière. Ils ne s’exprimaient correctement bien, ni en créole ni en français. A peine s’ils baragouinaient un semblant d’anglais. En réalité il s’exprimaient par gestes. Après de longues minutes ils rapportèrent la carte et nous laissèrent passer.

J’ai trouvé  incongru d’avoir été obligé d’obéir à ces étrangers dans mon propre pays le jour de la fête du drapeau ! ! Quelle était la vraie raison politique qui nous les imposait ? Ils servaient les intérêts de qui vraiment ? Pourquoi cette fouille ridicule sans objet et surtout sans compétence ? C’est la première fois que nous avons été arrêtés par ces soi-disant policiers ou soldats de la Minustah. Est-ce un prémisse de quelque chose qui est déjà un fait mais à  laquelle personne n’ose croire ?

Tags: