Note d'Or

Poésies et Histoires pour votre plaisir!

Sep-1-07

Impressions de voyage (suite)

Posted by Nancy

Paris est restée telle quelle, comme je la connais depuis plusieurs années, belle, distante, fière et hautaine. Cependant les nouveaux Français lui mettent une touche de chaleur très agréable. Néanmoins au cours de ce voyage particulier j’ai surtout retenu quelques faits insolites. Les voici :

L’hotel est logé au troisième étage d’un édifice commercial. C’est ma première expérience du genre.

L’ascenseur peut contenir officiellement deux personnes. Dans la réalité il faut compter une personne. Car mon amie et moi qui sommes un peu rondes tenions à peine dans l’espace. Les bagages peuvent monter un à un ou deux carry-one et une personne. Cet ascenseur reste pour moi une curiosité quand je pense qu’il dessert un hôtel.

La dernière trouvaille est une chaîne chinoise ou japonaise, mais plutôt chinoise quand j’y repense, parmi celles qui sont proposées. Alors là, je me suis dit : La Chine est bien présente dans le monde si Paris peut lui réserver une place dans l’un de ses hôtels.

Pour finir, mes impressions, j’ai été assez surprise d’apprendre combien la communauté juive a repris ses droit à Berlin en particulier mais aussi un peu partout dans les lieux que j’ai visités. Je pensais qu’une majorité résidait en Israël et aux Etats-Unis où ils tiennent une grande part du commerce et qu’il n’y avait qu’une petite communauté en France de préférence à Paris. Je m’étais vraiment trompée !

Par exemple à Dresde ou Dresden en allemand, les Juifs ont une place importante et ils y sont très actifs. Cette ville allemande s’est relevée de ses ruines grâce au courage de ses femmes. Mais au contraire de Berlin, les habitants ont conservé le charme original de leur ville. Tout a été reconstruit comme avant. Cela a été leur méthode pour oublier les souffrances de la guerre. Maintenant ils peuvent vivre dans un décor agréable et offrir à leurs jeunes les merveilleux souvenirs d’avant guerre.

Je crois que c’est ce qui manque à la capitale allemande, elle a perdu son âme et bien que les habitants vivent sous verre, leurs sentiments ne transparaissent pas.

Mes amis et moi avons rencontré des gens gentils partout où nous sommes passés. Ils étaient heureux de rencontrer des Haïtiens. Beaucoup désiraient connaître notre beau pays. Pour une fois ils ne nous ont pas rappelé le souvenir de papa Doc! J’ai trouvé cette nouvelle attitude d’un bon présage.

Add A Comment