Note d'Or

Poésies et Histoires pour votre plaisir!

Nov-28-10

Lui et Moi

Posted by Nancy

Il a désiré mon corps

Pour se manifester

Il l’a voulu imparfait

Pour le perfectionner

Avec mon accord

Selon nos souhaits.

Il a voulu mon regard

Pour se regarder.

Mais pendant longtemps,

Trop longtemps…

Sans le moindre égard

Je L’ai ignoré

Me perdant.

Ensemble nous étions

Partageant le même toît

Mais je ne voyais que moi

Stagnant dans l’inhibition

Sans cesse bavardant.

Alors qu’en option

Il m’offrait l’éternité,

Patiemment m’attendant,

Je laissais les siècles filer…

Puis, un jour je L’ai trouvé !

“Enfin la connexion”

Me dit-Il.

Je voulais la perfection,

Le bon” fil”

Qui me mènerait à Lui.

Et me voilà depuis

A lui offrir

Mes expériences

Pour le voir sourire

Sur mes lèvres,

Avec une douce permanence,

Sans fièvre.

Ensemble nous avançons

Sur la voie, sans façon.

Le lien se fidélisant

La distance s’amenuisant,

J’obtiens son absolution

Sans condition.

Plus de dichotomie

Dans ce complice échange

De deux vrais amis

Qui ne trouvent pas étrange

La ressemblance

Que leur renvoi le miroir,

Révélant la reliance

Qui se laisse entrevoir.

Nancy

Jun-14-10

Parapluie

Posted by Nancy

Comme un vilain penchant

Ainsi est encombrant

Un parapluie

En cas de pluie.

Il monopolise une main

Sans nous éviter le bain

Tant il gigote

Tant il barbote.

Une seule main tire les paquets

Par la faute de cet objet.

Un vent léger

Ou brève ondée,

Il nous livre aux éléments

Sans aucun égard vraiment.

S’installer en voiture,

Devient une gageure.

C’est une entrave

Plutôt qu’un  hâvre.

Enfin, quand finalement

On le range dégoulinant,

On est gêné

Par lui mouillé.

L’habitude de le traîner

Dans son inutilité,

Le convertit

En une manie

Nous ligotant à lui

Par tous les temps de pluie !



Apr-30-10

Une Lune Insolite

Posted by Nancy

La lune porte un burqa

Le sais-tu ?

Elle est dans l’anonymat

Le vois-tu ?

Sûr, c’est pour mieux aguicher;

Tout est dans les yeux n’est-ce pas ?

Vois donc son regard briller

En cette splendide aurore !

« Un côté ne suffit pas

Du mystère j’en donne encore »

C’est le message de ce voile,

Cette tenue inattendue!

N’est-ce pas un peu compliqué

Ce barrage de toile?!

De toi qu’est-il advenu?

De cette coquetterie

Ma foi un peu incongrue

J’ai souri ma chère amie.

Pourquoi vouloir nous priver

De la splendeur de ta vue ?

As-tu depuis, renoncé

A nous offrir ta brillance ?

Quand tu es simplement là,

Ta lumière, ta présence

Sans burqa,

Avec juste ta beauté

Sans fard, et sans nul détour,

Ayant ta simplicité

Comme seul atour,

Ma très chère amie crois-moi

C’est mieux, je t’assure, mille fois.

Elle s’est laissée dévoilée…

Pas tout à fait convaincue

Elle a remis son burqa

Se sentant peut-être nue.

Pourtant non ; la revoilà

Maintenant bien dépouillée

De son voile superflu.

Serait-ce un tout nouveau jeu

En ce matin si brumeux?

Mais là, pour nous étonner

Encore plus

Elle étale sa rondeur

En présence du soleil

Comme le font toutes les femmes

Donnant tout plein de bonheur

A l’aimé, à son réveil

Car lui, connaît leur âme.

C’était un jeu amoureux !!

Si longtemps, tellement longtemps

Que la lune attend son preux,

Le preux chevalier d’antan!

Pour nous aussi sur terre

Lune et soleil à la fois

Nous comble d’une totale joie.

Est-ce déjà le changement d’ère ?