Note d'Or

Poésies et Histoires pour votre plaisir!

Aug-21-08

Noms propres devenus noms de choses

Posted by Nancy

 

 

J’ai trouvé ces renseignements sur MSN et je crois que vous aimerez. Bonne lecture : Diesel : ce moteur a été inventé en 1897 par un ingénieur allemand du nom de Rudolf… Diesel bien sûr. Doberman : le fameux chien de garde porte le nom d’un employé d’une fourrière allemande, qui créa cette race en 1860, par croisements successifs à partir des chiens qu’il aurait dû tuer.

Gibus : ce surnom du chapeau haut-de-forme sur ressort, imaginé en 1834, correspond au nom de son inventeur.

Godillot : Alexis Godillot était le fournisseur des armées en chaussures solides et résistantes lors de la guerre de 1870. Le mot est passé dans le langage courant pour désigner de grosses chaussures.

Guillotine : ce n’est pas le docteur Joseph-Ignace Guillotin qui a inventé la guillotine sous la Révolution, mais c’est lui qui venait de préconiser à l’Assemblée nationale la création d’une machine qui abrègerait les souffrances des condamnés à mort.

Lavallière : cette cravate à gros nœuds a été lancée sous Louis XIV par Louise de La Vallière.

Barème : le mathématicien Nicolas Barrême est, au XVIIe siècle, l’auteur du premier manuel pratique de comptabilité. On a vite donné son nom, par extension, aux répertoires de tarifs ou aux livres de comptes tout faits.

Béchamel : la fameuse sauce a été inventée par Louis de Béchameil, maître d’hôtel de Louis XIV et l’un des meilleurs cuisiniers de son époque.

Bégonias : cette fleur a été importée de Saint-Domingue et nommée par Michel Bégon, qui y était gouverneur au XVIIIe siècle.

Belote : c’est un certain Belot qui a adapté en France ce jeu d’origine hollandaise.

Binette : ce terme familier utilisé pour désigner un visage rappelle les « binettes », c’est-à-dire les perruques masculines créées par M. Binet, le perruquier de Louis XIV.

Boycotter : le capitaine et propriétaire irlandais Charles Boycott était si peu sympathique qu’il avait été mis en quarantaine par ses fermiers ! Boycotter quelqu’un est désormais synonyme de mise à l’écart par un groupe ou un pays.

Browning : c’est un John M. Browning qui inventa les premiers exemplaires de ces pistolets automatiques en 1906.

Calepin : c’est aujourd’hui un petit carnet, mais le mot avait autrefois le sens de dictionnaire. Un sens dû à un certain Ambrogio Calepino qui avait rédigé en 1502 un colossal « Dictionnaire de la langue latine ».

Chauvin : l’étymologie du nom renvoie à un chauve et non à un patriote. Le passage du patronyme dans le langage courant s’est fait après le succès de la pièce de théâtre « La cocarde tricolore », créée en 1831 et dont le personnage principal, Nicolas Chauvin, était un soldat d’Empire naïf au patriotisme aveugle.

Colt : l’ingénieur américain Samuel Colt (1814-1862) est le premier à mettre au point le pistolet à barillet… qui va porter son nom.