Note d'Or

Poésies et Histoires pour votre plaisir!

Apr-2-13

L’Amour par Personne Interposée

Posted by Nancy

Y a-t-il une jeune fille et même une femme qui ne soit emballée par les chansons d’amour? D’où vient cet engouement?Les hommes y sont-ils insensibles?

Si nous affirmons que tout être a besoin d’aimer et d’être aimer pour évoluer, il ne reste aucun doute que le sexe masculin est inclut lui aussi dans la généralité, puisque cet axiome concerne tous les êtres vivants : plantes et animaux y compris. Cependant nous observons cet attrait pour les chansonnettes d’une façon plus tangible chez le sexe feminin, dès l’adolescence.

Nous savons tous que la femme, de part sa nature sentimentale et sensible rêve d’amour comme à un besoin du coeur d’abord; alors que, l’homme y voit un élan sexuel avant tout. Néanmoins,  ces tendances psychologiques ne sont pas l’objet de mes réflexions du jour. Mes observations vont à celles qui sont vierges et seules ou tout simplement célibataires; et, par extension aux femmes mariées délaissées.

A écouter les troubadours, ces femmes donc, seront facilement reconnaissables à l’évasion de leur regard, à leur sourire béat ou un enthousiasme les obligeant à accompagner le chanteur ou la chanteuse, de leur voix passionnée chantant les paroles apprises par coeur.

Je me souviens de mes cahiers de chants où je notais toutes ces belles paroles prometteuses de rêves et même celles qui nous faisaient sombrer dans une tristesse romantique sans cause réelle, plus amoureuse de l’amour que d’un amoureux !

C’était le temps des coups de foudre pour les acteurs ! et déjà de l’amour par personne interposée car on vivait soi-même les amours idylliques, impossibles ou les ruptures dramatiques …en imagination !

Que dire des femmes qui ont progressé âge après âge en espoirs déçus jusqu’à la solitude permanente du coeur!

Elles ont trouvé refuge dans les séries à l’eau de rose que l’on dénomme “soap opera” et qui leur sont devenues indispensables ainsi que les chansonnettes françaises animant leurs moments de détente en assouvissant illusoirement leurs rêves.

Cet amour par personne interposée dont elles se disent comblées et heureuses les convainquant d’avoir choisi une vie de liberté et de bien-être plutôt que les corvées familiales ou un partenaire insupportable, les feront pleurer en secret sur leurs désespoirs non avoués, leur solitude et leurs manques.

Si elles avaient répoussé des prétendants peu reluisants à leurs yeux, ces moments de” chansonnettes” amèneront d’amers regrets.

Si donc vous voyez ces visages plus très jeunes, couverts de larmes furtives et silencieuses devant leur petit écran, compatissez. Ces personnes ont dû renoncer à un amoureux dont le souvenir vivace n’a point laissé leur coeur. Ou encore plus désolant, elles n’ont pas eu droit à l’amour auquel elles aspiraient légitimement.

Si au contraire elles chantent à tue-tête les romances que la radio dispense, c’est qu’elles revivent des étreintes imaginaires ou des baisers-souvenirs. Alors souriez et participez à leur joie, car il leur en faut du courage pour faire semblant.

Personne ne peut vivre sans aimer et se dire bien. On peut crâner, la douleur sera toujours là sous l’apparence de l’acceptation. Cependant, si l’âme  et le corps sont bien trempés car certaines de ces femmes sont de cette espèce, elles trouveront l’apaisement; ce chagrin étant sublimé et dépassé.

Feb-8-13

Joie,Paix,Amour !

Posted by Nancy

Joie, Paix, Amour !

Des mots mais plus encore !

Plutôt des vibrations

Mises en mouvement par l’intention.

Des ondes, qui dans le corps

Sont d’un immense secours

Harmonisant les cellules

En un faisceau de lumière,

De brillantes particules

Où l’être se régénère.

Amour, Paix, Joie !

Une magie du soi

Qui opère en conscience

Dans l’acceptation

De la transformation.

Et voilà révélée l’Essence !

Joie, Amour, Paix !

Notes universelles

Qui résonnent sans délai

Aussitôt émises par le coeur,

Comme des étincelles

Embrasant l’âme

Pour abolir la peur

Et consumer par leurs flammes

Toute limitation

Entravant l’homme

Dans sa quête éternelle

De l’Amour inconditionnel.

Paix:libération!

Joie : somme

Du triangle parfait

Pour la réalisation.

Enfin, nous dépassons le souhait.

 

 

Oct-17-12

La Lune D’Hécate

Posted by Nancy

 

J’étais aux Gonaïves  il y a quelques jours, un matin très tôt, je suis sortie pour admirer le ciel comme j’aime souvent le faire et là, mon cœur s’est dilaté! J’ai écris ce poème que je partage avec vous mes amis du net, espérant que vous y prendrez plaisir et surtout que la lune d’Hécate aura livré son message.

Lune d’Hécate,

Paraissant ce matin,

Si délicate

Sous les tendres rayons,

Que cache ce pâle teint

Que redoute l’alcyon?

Ne dit-on pas que tu es

Héraut de la déesse

Quand sur l’horloge du temps

S’inscrit le mot, fin?

Alors vient la promesse

D’autres lendemains

Car Venus dans ton sillon

Parle ainsi aux croyants:

“Soyez calmes, soyez quiets,

Le mortel tourbillon

S’éloignera de vous.”

Tu amènes la mort

Précédant la naissance

Du brillant âge d’or,

Période d’excellence

Où l’amour croit-on

Sera au rendez-vous,

Dans chaque cœur, comme un don.

Mais, vivant au présent

Avec Venus radieuse,

Je souris au croissant

De lune, heureuse.

Dec-13-10

J’ai Entendu le Vent…

Posted by Nancy

J’ai entendu le vent et j’ai cru à des voix humaines gémissantes. J’ai entendu la mer, et dans son mouvement de va et vient j’ai retrouvé l’inspir et l’expir de la respiration humaine. J’ai entendu une chèvre crier et dans ce cri, j’ai retrouvé celui du bébé souffrant. J’ai vu les flammes se tordre et j’ai entendu le grondement de l’incendie, c’était semblable à un être humain se tordant dans la douleur et gémissant sourdement  soulagé par ses plaintes. Quand j’entends le murmure de l’eau, je ressens une détente de tout mon être bercé par cette musique fluide et continue telle une berceuse que chanterait une voix humaine.

Nous ne sommes peut-être pas si étrangers aux éléments, aux animaux et à toutes les créatures existantes dans la nature ! Ne se pourrait-il pas que nous soyons tous des manifestations différentes de la même essence ? Ne voyons nous pas la plante respirer par un processus similaire au nôtre ? Et ne retrouvons nous pas des membres aux insectes, ainsi qu’une bouche ?

C’est comme si un être se multipliait à l’infini en gardant à chacune de ses manifestations des éléments communs, indispensables, les rattachant l’une à l’autre d’une façon indissoluble. Ce lien serait-ce l’amour ? Cet être serait donc l’Amour…

Que de réflexions en ces jeunes heures matinales ! Mais n’est ce pas dans ce silence que nous pouvons trouver certaines vérités ?

Jul-23-10

Quand Vénus brille au ciel

Posted by Nancy

Quand Vénus brille au ciel

Il me vient comme une nostalgie,

Comme d’avoir là-haut une part essentielle,

La trame d’une autre vie

Une vie d’avant…

A mes lèvres montent alors les romances

Qui parlent d’amants

Malheureux, dans l’errance.

Mon coeur en silence

S’adresse à cette famille peut-être connue

Que j’ai laissée pour cette vie sur terre

Où je me sens si souvent perdue,

Quand autour de moi gronde la colère.

Pourquoi tant de haine?

Pourquoi tant de peines!

Jusqu’à quand cette galère?

Je ne sais, mais je suis là pour aimer

En nourrissant la pensée :

Qu’un jour, ma mission achevée,

Je partirai sur les pétales d’une rose

Vers cette autre planète qui me fascine tant.

Car, on dit que cette fleur fut d’abord éclose

là-haut dans le firmament.

Elle nous fut offerte par amour

Et c’est pour l’amour qu’elle fleurit.

Voilà pourquoi un jour, avec elle, je m’en irai d’ici

A la fin de notre commune tâche d’amour.

Nancy ( Miami )

Mar-14-10

Changements

Posted by Nancy

La planète change, les climats changent, les hommes par contre semblent rester pareils. Cependant c’est peut-être une impression ou plutot ceux qui ont changé sont en nombre restreint et nous les rencontrons moins souvent. Enfin, c’est une idée pas une affirmation formelle.

Il est quand même interessant de constater que ces changements m’ont révélé que la vraie famille n’est pas forcément la biologique. Dans nos rencontres il y a des âmes avec qui nous échangeons les mêmes pensées et les façons de voir. Nous constatons les changements et nous sentons que nous devons aller à l’essentiel maintenant et nous centrer sur l’Illimité en nous.

Après le tremblement de terre, je sais n’avoir plus du tout les mêmes attaches. Volontairement j’ai laissé ma maison qui par grâce est restée intacte, avec toutes les affaires qui me servaient, sentant que les avoir, avait été un privilège mais que désormais je devais me tenir prête à partir les mains nues et le coeur sans attache vers l’Essentiel.

Peut-être les retrouverai-je, mes affaires, néanmoins elles ont déjà perdu de leur importance…

La petite jeune fille qui me servait, a perdu une main et elle marche difficilement. Rien ne pourra lui remettre sa main même avec les dernières technologies. Cependant nous avons été si contente de nous parler et de savoir que nous pourrons faire un bout de chemin ensemble à nouveau si nécessaire, que la souffrance physique et morale a été transcendée et l’essentielle nous est apparue : L’amour, la fraternité, l’amitié avec ou sans main.

Beau dimanche chers amis, que l’amour soit en vous et autour de vous

Oct-20-09

Veillez et Priez

Posted by Nancy

Un temps banal, ordinaire, avec un peu moins de chaleur juste un rien de moins. Rien ne laissait présager le déchaînement en soirée.

La pluie a commencé par de fines gouttelettes rares, comme si elle se demandait :

“Vais-je tomber? Ne vais-je pas tomber?

Ce va et vient hésitant dure pas mal de temps déjà, plus d’un mois depuis que la pluie joue avec nous à cache-cache alors que la chaleur sévit!

Sa cogitation s’était à peine exprimée qu’elle s’abattait sur nous avec fracas. Orages et éclairs l’accompagnant d’abondance. Des orages forts, soutenus, prolongés terrifiants

Et alors m’est revenue la Parole :

“Veillez et priez car vous ne connaissez ni le jour ni l’heure !”

Les quelques gouttes inattendues du début n’avaient pas suffit pour prévoir ce déferlement intempestif.

Cette pluie coléreuse a voulu réveiller notre passivité humaine, je suppose, car la catastrophe à laquelle on aurait pu s’attendre ne s’est pas produite. Le calme tout aussi soudainement est revenu nous donnant presque l’impression de n’avoir rien vécu de tel.

Comment être prêt et quand veiller ? Chacun devra trouver sa réponse; la mienne est celle-ci :

Vivre au quotidien dans l’amour c’est être prêt. Rester vigilant aux messages de notre Moi est veillez

est