Note d'Or

Poésies et Histoires pour votre plaisir!

Je viens de lire les nouvelles et de visionner un video montrant les enfants haitiens et leurs parents adoptifs. Dans quelques regards j’ai cru lire une reconnaissance d’âme à âme. C’est beaucoup de joie en cette période après tant de déboires au pays. Ces enfants auront une famille et peut-être retrouveront-ils leur raison de vivre.

je n’ai pas pu m’empêcher cependant de penser à certains parents encore vivants dont l’amour a dicté l’abandon de leurs enfants alors que pour eux c’est encore la misère. Mon coeur a saigné avec eux, mais il a aussi souri; la douleur et la joie se côtoyant.

Il faut beaucoup d’amour pour renoncerà son enfant surtout sans espoir de le revoir, c’est comme s’il mourrai!. Mais ne vaut-il pas mieux le savoir bien et encore assez jeune pour oublier.

Ils devront, ces enfants , vivre la différence. Je fais le voeu, que l’amour de leurs parents adoptifs soit assez fort pour les aider à passer à travers l’indifférence, le racisme et autres plaies causées par l’ignorance. Puisse Noël apporter tant de joie que les coeurs en soient remplis toute l’année à venir.

May-5-10

En Regardant le ciel

Posted by Nancy

Un camaïeu de bleu se fond

Dans la lumière des réverbères.

C’est le crépuscule sur la terre.

Au cadran des âges, c’est un don

De la Nature à ces enfants.

Commence le repos bienfaisant,

Cette détente pour de bon

Offerte quand tout est accompli.

Le moment des chagrins aussi

Où l’âme vit des cauchemars trop longs…

Une autre phase de vie s’éveille

A laquelle prennent part ceux qui veillent

Ils jouissent des fleurs et des grillons.

Chaque cœur bat selon sa mesure,

Certains visitent des berges pures,

D’autres se promènent dans les vallons,

Tandis qu’aux cieux les étoiles brillent

Et que parfois la lune scintille.

Le camaïeu de bleu se fond

Mais cette fois au soleil levant

Le cycle de nuit s’achevant.

Voici l’aurore à l’horizon

Tout recommence au nouveau jour.

La gente ailée des troubadours

Siffle ou roucoule à l’unisson.

Peine, peur et soucis envolés

C’est la victoire de L’aube dorée

L’espoir fait vibrer une chanson.

Apr-16-08

Un Oiseau fabuleux

Posted by Nancy

Un cycle terrestre fini

Il s’envole au firmament

Pour se fondre aux éléments.

Revenant de cet infini,

Sur ce plan, les réintègre

En un éternel retour,

Paré de somptueux atours,

D’un coeur serein et allègre.

Il étend ses ailes immenses

Pour garder et protéger

Et souvent pour consoler

Quand s’annoncent les défaillances.

Dans ses couleurs rouge et or

Il flamboie sous le soleil

Et toujours nous émerveille

Avec ses fabuleux trésors.

Son chant mélancolique et rare

S’entend à la transition

Lors de cette passation

Comme un au-revoir au départ.

Beau symbole de résurrection

Phoenix, oiseau fabuleux

Réside dans le merveilleux

Pour accomplir sa pure mission.

Gardons l’espoir qu’il nous transmet

En nous mettant à la tâche

Sans pourtant avoir d’attache,

Libres, pour aller au sommet !

Phoenix